Itremma Affaires Web

Analysez vos performances avec les statistiques Facebook

Ceux qui suivent de près de développement de leur communauté sur Facebook ont certainement constaté des changements ces derniers temps dans les statistiques fournies par le média social, aussi appelées Facebook Insights. Les Insights de Facebook étaient déjà un bon outil pour analyser la façon dont les gens interagissent avec une page Facebook, mais c’est encore plus vrai avec la dernière version. Il semble que Facebook se soit enfin décidé à donner un coup de main aux administrateurs de pages qui ont à coeur la bonne gestion de leur communauté. Les nouvelles statistiques sont maintenant omniprésentes sur le réseau social, et permettent d’évaluer nos performances publication par publication. C’est un outil que vous vous devez de maîtriser pour tirer profit au maximum de votre présence sur Facebook, et le présent article a pour but de vous aider à y arriver.

Portée : Organique, virale et payée.

Vous avez peut-être vu apparaître, tout dernièrement, des chiffres sous vos publications. Du genre : « 362 personnes atteintes – 65% ». Lorsqu’on les survole avec la souris, voici ce que ça donne :

Le nombre de personnes atteintes (362) parle un peu de lui-même, c’est le nombre de personne uniques qui ont vu apparaître la publication. Ce nombre est ensuite réparti en fonction de la source des visiteurs, selon s’ils sont de source organique ou virale. Organique signifie que les personnes ont été atteintes par fil d’actualité, dans leur sélecteur d’applications (appelé aussi télex ou ticker) ou directement sur la page où la publication a été publiée. Viral signifie que les utilisateurs ont vu apparaître la publication parce qu’un de leurs amis a interagi avec elle. Ce nombre a donc tendance à augmenter à mesure que la publication reçoit des commentaires, des J’aime ou est partagée. La somme des visiteurs organiques et viraux n’égale pas nécessairement le nombre de personnes uniques atteintes, car certaines personnes uniques ont été atteintes plus d’une fois par des sources différentes. Il arrive que Facebook affiche aussi la portée payée : ce sont là des personnes qui ont vu la publication parce que vous avez payé pour les atteindre, en achetant de la publicité sur Facebook.

Concernant le % des membres de la page qui ont vu la publication, ce pourcentage peut-être très utile pour étudier votre audience. En effet, ce chiffre peut vous permettre d’évaluer les habitudes d’utilisation de Facebook des membres de votre page et ainsi de savoir à quel moment il est préférable de publier pour atteindre le plus de vos fans possible. En ayant cette statistique sous chaque publication, il est beaucoup plus facile de réajuster le tir rapidement !

Vous avez également ces données au niveau global dans la section statistiques de la page, qui vous permet de voir en général quel canal atteint le mieux votre public. Les données sont cependant beaucoup plus parlantes lorsqu’analysées publication par publication.

Participation des utilisateurs

En accédant aux statistiques détaillées de la page, dans la section « Vue d’ensemble », il y a un tableau faisant état de la participation des utilisateurs de la page pour chaque publication. Cela permet, entre autres, de savoir quels types de publication suscitent le plus de participation parmi les fans de la page. Rappelons que plus les gens interagissent avec une publication, plus la portée totale augmente, puisque c’est de cette façon qu’on peut atteindre les amis non membres des amis membres… vous me suivez ?

Ce tableau présente trois nouvelles données : Utilisateurs engagés, Personnes qui en parlent et Viralité.

  • Utilisateurs engagés : ce sont les utilisateurs qui ont cliqué sur les éléments de votre publication. En d’autres termes, ce sont les utilisateurs que votre publication a intéressée suffisamment pour qu’ils veuillent en savoir plus en cliquant sur un lien, en agrandissant la photo, en faisant jouer le vidéo. Une statistique importante !
  • Personnes qui en parlent : ce sont les utilisateurs qui ont été, en quelque sorte, les ambassadeurs de la page le temps d’une publication. Il s’agit en fait des gens qui ont indiqué aimer la publication, qui ont fait un commentaire, qui ont partagé la publication sur leur mur, qui ont répondu à votre question ou qui on répondu à un évènement. Ces actions ont fait apparaître votre page sur leur mur et dans l’actualité de leurs amis et ont ainsi contribué à augmenter votre portée virale.
  • Viralité : Il s’agit du pourcentage des gens qui « en ont parlé » sur le nombre total de personnes uniques qui vont vu la publication. C’est une donnée qui parle beaucoup, puisqu’une fois que vous avez choisi une plage horaire en fonction de votre public afin qu’un maximum d’utilisateurs voit votre publication, la façon la plus efficace d’augmenter votre portée est d’avoir une bonne « viralité ».

Ce qui rend ces statistiques d’autant plus intéressantes, c’est de pouvoir les analyser par type de contenu. Ainsi, on peut comparer les publications qui contiennent des liens avec les publications qui contiennent des photos, par exemple. Vous serez donc en mesure de choisir le type de contenu idéal pour vos futures campagnes, sachant quel contenu est le plus efficace sur votre communauté.

Détails des mentions J’aime

Même si ces statistiques ne sont pas nouvelles à proprement parler, davantage de détails sont apparus assez récemment à propos des sources des mentions J’aime. Avoir autant de détails sur la source des J’aime peut vous permettre d’orienter vos campagnes pour les utilisateurs de mobile, par exemple, et en mesurer l’efficacité versus une publication destinée aux utilisateurs du journal. Varier la cible des publications permet d’aller chercher un plus vaste public et d’aller chercher plus de membres.

Autre donnée essentielle, la date exacte à laquelle vous avez gagné ou perdu des mentions J’aime vient vous donner des précisions sur ce que vos membres aiment ou n’aime pas. Associer ainsi une date à l’action Like/Unlike permet de savoir si une publication a déplu au public au point où certaines personnes ont décidé de quitter. Si c’est une journée au cours de laquelle vous avez publié plusieurs choses, il se pourrait que le seuil de tolérance des utilisateurs à vos publications soit faible ! À l’inverse, si vous avez perdu des membres une journée où vous n’avez rien publié, peut-être qu’il s’agit simplement d’un utilisateur qui n’a pas de réel intérêt pour votre page. Un départ massif des membres dans les jours suivant un concours pourrait aussi indiquer que votre campagne était mal ciblée ou que le prix à gagner était trop important comparativement au travail à effectuer pour participer, par exemple.

Fréquence d’affichage du contenu

Une petite dernière, même si je suis bien conscient que chaque mot écrit me rapproche du TL;DR ! Il y a un petit graphique intéressant dans la section Portée.

Il se nomme « Utilisateurs uniques par fréquence » et permet de voir le nombre d’utilisateurs pour une fréquence d’affichage donnée. Je sens que ce n’est pas clair, alors rien de mieux qu’une petite histoire avec Monsieur X : « Monsieur X est abonné à la page d’Itremma depuis lundi dernier. Jusqu’à maintenant, il a vu apparaître deux publications d’Itremma dans son fil d’actualité. Il se dit : « Ces gens d’Itremma sont vraiment intéressants à lire, je devrais appeler tous mes amis à cliquer J’aime sur leur page »". Ainsi, Monsieur X est comptabilisé dans la deuxième colonne du tableau, puisqu’il est un utilisateur unique et qu’il a vu apparaître 2 fois une publication d’Itremma au cours des 7 derniers jours.

De ce graphique, on regrettera un peu le manque de précision de l’axe vertical, mais il permet quand même d’évaluer ses performances globales de façon assez intéressante. Sachant que le nombre de fans de la page a été relativement stable au cours des 7 derniers jours et que plus d’une publication ont été effectuées, il est décevant de voir que environ 40% des 345 fans de la page n’ont été rejoints qu’une seule fois. Il faudra analyser plus en profondeur chaque publication ayant été effectuée au cours de la semaine et tenter de choisir des plages horaires où il est davantage possible d’être lu par les membres de notre page.

En conclusion, les « Insights » Facebook donnent désormais aux gestionnaires de pages beaucoup d’outils pour évaluer leurs performances. Avec toutes les informations qui vous sont fournies, il n’y a plus de raison de ne pas améliorer votre présence. Encore faut-il vous donner la peine d’étudier ces données avec rigueur et attention, mais le fait que vous ayez lu cet article en entier témoigne déjà de votre détermination !

Un article de .