Itremma Affaires Web

Animation de communauté… Un monde sans limite !

Ah les internets!  Aussi controversé ce monde peut-il être, aussi indispensable soit-il. J’ai décidé en octobre dernier de faire « une piastre avec ça» et de m’inscrire en Stratégie et animation des réseaux sociaux, une Attestation d’études collégiales offerte par le Cégep de Jonquière et le Collège de Bois-de-Boulogne de Montréal. L’idée de pouvoir suivre ce cours à distance, de chez moi, habillée en mou, m’allumait! Je suis une maman à la maison depuis près de cinq ans et cela m’arrangeait en quelque sorte.

pantouflesEn quoi consistait ce programme au juste? Et bien, la formation a offert des cours très diversifiés dans le but de créer des artisans des médias sociaux. Plan de communication et Web marketing en passant par des cours de « Photoshop » et de HTML, tout a été pensé. En fouillant sur les sites d’offres d’emploi dans le domaine de la gestion de communauté, les prérequis exigés ont tous été abordés en classe.  En 2013, les réseaux sociaux ne peuvent être exclus d’une bonne stratégie de marketing pour une compagnie et les étudiants de ce cours sont formés pour y faire face et être bien outillés afin de faire prospérer une entreprise. Que l’on choisisse de travailler dans une agence Web ou de se partir à son compte, après ce cours, j’ai le sentiment que « the sky is the limit ».

Comble du bonheur, les matières enseignées le furent par des professionnels du milieu, des gens qui travaillent là-dedans et qui savent de quoi ils parlent. Leur théorie et leur expérience sur le terrain ont permis aux élèves de croître dans ce monde encore méconnu. Bien que certains cours aient été  plus ardus que d’autres, il n’en reste pas moins que le Programme S.A.R.S. a été très formateur. On y laisse la créativité des élèves être à l’avant-plan et on nous traite en adulte, chose qui peut avoir un effet très bénéfique.

bg_sars11

La formation s’étale sur 795 heures, incluant 120 heures de stages en milieu de travail, où j’ai dû délaisser mes pantalons de pyjama à l’effigie des sept nains, pour avoir le plaisir de m’asseoir avec des gens compétents. Personnellement, j’ai fait mes stages chez itremma, une agence en stratégie Web de Chicoutimi (vous vous en doutez, si vous lisez cet article sur le blog d’Itremma !). Ayant eu son propriétaire Emmanuel Tremblay comme professeur, j’ai pu constater que tout ce qui m’a été enseigné pendant les heures de cours me sert largement. Quoi que l’on puisse en penser, le travail en stratégie Web n’est pas de tout repos. Oublier le stéréotype des jeunes qui écoutent des vidéos sur YouTube à longueur de journée ou qui ne rentrent pas travailler pour cause de « gueule de bois » du jeudi soir. Pendant mon intégration dans ce milieu, j’ai fait la connaissance de quatre personnes consciencieuses, sérieuses et à leur affaire mais surtout, qui ont fait confiance à la stagiaire en moi! Lorsqu’une compagnie confie ses intérêts en matière de Web marketing , il est normal de croire que tous les gens impliqués dans ce projet mettent la main à la pâte et ne comptent pas les heures. Et effectivement, c’est ce que j’ai rencontré chez itremma. Une équipe jeune, dynamique, créative et à l’affût.

Lorsque le côté théorique prend fin, on se rend compte vite à quel point ce métier est une passion plus qu’une profession. Il faut avoir le feu sacré, être curieux, se dépasser constamment pour le bien de ses clients. Pour ma part, j’ai eu le coup de foudre avec ce métier et je compte bien y faire ma place!

www.programmesars.com

www.itremma.com

http://mylenelamarre.tumblr.com/

Un article de .